Actualités :

1e soirée écologie à Chambéry

Salut, salut amis de l’hôpital, amis de l’internat, amis de la vie, amis de la Terre !

Jeudi 10 janvier 2019 nous avons organisé notre première soirée ARAVIS sur le thème de l’écologie et du développement durable.
Pour rappel il s’agissait de regarder le film HOME, de Yann Arthus Bertrand. Ensuite nous avons pu parler tous ensemble de notre vision de l’écologie. Nous avions axé la discussion sur trois points principaux, à savoir :

  • L’écologie dans notre vie quotidienne
  • La façon dont chacun peut s’informer
  • Les actions possibles au niveau de l’hôpital

On vous propose de résumer ici les grandes idées. En fonction de vos envies vous trouverez ci-dessous : des liens pour vous renseigner sur la question de l’écologie, des applications pour faire vos courses, des idées à mettre en place dans votre quotidien etc… Prenez ce qui vous intéresse, comme le dis si bien Yanou : « IL EST TROP TARD POUR ETRE PESSIMISTE ».
Personne n’est là pour se juger, on ne peut pas tout faire et il serait démesuré de vouloir tout changer d’un coup dans sa vie et dans le monde. Mais on peut tous se sentir concernés par la question du développement durable et y contribuer. Et cela sans que ce soit un calvaire quotidien ou une charge mentale insupportable. Justement nous on est là pour te faciliter la tâche, alors n’hésite pas. Si tu as des questions, des idées envoie un mail à aravis38@gmail.com.

 

L’ECOLOGIE AU QUOTIDIEN

*Acheter d’occasion tant que possible. On a produit déjà bien assez de biens pour que tu puisses te permettre d’avoir ce dont tu as besoin – ou juste envie – sans avoir à le produire de nouveau. (Petit clin d’œil special en cette période de soldes) :

  • Emmaus annecy : 18 Impasse du Bois – Zone Industrielle des Iles – 74370 Metz-Tess
  • Emmaus chambery : 405 rue Denis Papin. 73290 La Motte Servolex
  • Emmaus Grenoble : 33 route de Valence, 38360 Sassenage
  • 304 Rue Henri Giraud, 38420 Le Versoud
  • 70 Impasse des Gentianes, 38350 La Mure

*Acheter en vrac. Globalement ce n’est pas forcément plus cher, et surtout tu prends juste ce dont tu as besoin, donc ça te coute la même chose voire moins cher.

*Acheter des fruits des légumes de saisons et/ou des produits locaux et/ou issus de l’agriculture écologique/raisonnée :
Les solutions pour ça c’est le biocop, le marché, les amap’ (à côté de chambery : la ferme des Triandines, l’avantage c’est qu’il n’y a pas d’horaires pour aller chercher son panier…et que c’est bon). Et sinon le rayon bio si vous faites votre course en grande surface, et zyeuter la provenance des produits.
On vous rappelle aussi que non, c’est pas parce que vous trouvez des tomates de France que c’est de saison : nos amis bretons en savent un rayon sur la culture en serre !

*Après tu peux aussi te lancer dans la préparation de tes propres produits d’entretien grâce à pleins de tutos disponibles en ligne.

*Mettre des multipliprises ON/OFF ou bien juste débrancher tes chargeurs la nuit (même si ton téléphone n’est pas branché le circuit interne de ton chargeur consomme : individuellement c’est rien, à l’échelle internationale ça pèse)

*Monnaie locale ( Chambery : Elèf / Annecy : La gentiane / Grenoble : le Cairn)

*Niveau transport : quand tu prends la voiture essaye de la remplir au maximum. Il y a aussi tes pieds, le vélo, le train, ou le covoiturage. En plus niveau niveau monnaie t’es gagnant aussi.

*Choisir un moteur de recherche en faveur de l’environnement : Liloo (https://www.lilo.org/fr/) ou Ecosia (https://www.ecosia.org/)

*Trier tes déchets. Et si tu es encore plus motivé ou que tu manges de la verdure à foison tu peux même aller emmener tes épluchures au compost, ou te faire un lombricomposte.

*Fais attention quand tu voyages : si aujourd’hui prendre l’avion pour traverser la planète fait de moins en moins mal à ton portefeuille, il fait toujours aussi mal aux feuilles

 

L’ECOLOGIE AUX INFOS :
On vous donne juste ici quelques références qui sont sorties pendant la discussion, mais on trouve aujourd’hui tellement de ressources qu’on s’y perdrait presque, donc à chacun les siennes. Si vous en avez dont vous êtes particulièrement adeptes, n’hésitez pas à partager, ça peut servir à d’autres.

  • QUEL COSMETIC (pas Quechoisir): application pour prendre soin de soi avec plus de confiance et de conscience
  • Le bon coin
  • Byornot (par I-boycott) : application qui présente l’impact écologique et humain des produits qu’on achète + campagne de boycott
  • Vinted : site et application de revente de vêtement, super simple à utiliser, super précis
  • Yuka : application pour connaitre l’impact des produits alimentaires sur la santé
  • Echoway( http://www.echoway.org/) : « Partir en vacances sans mettre sa conscience en vacances »
  • Wag ( We Acte for Good, par wwf ) : application pour des bonnes habitudes au quotidien

On a aussi pensé à des médias pour s’informer, se cultiver sur la question :

 

L’ECOLOGIE AUX HOSPICES
Il y a plein de choses à faire, que ce soit au niveau de l’hôpital en tant que collectivité, ou plus spécifiquement sur la partie médicale. A ce niveau-là l’action est délicate car il faut prendre en compte les questions d’hygiène, de budget et de gestion du personnel. Cela dit ce n’est quand même pas une raison pour ne pas essayer de faire bouger les choses. On s’est dit qu’initialement il fallait se concentrer sur le plus simple : l’instauration du tri sélectif et la question du surplus alimentaire. On va donc essayer de prendre contact avec la personne ressource de l’hôpital de Chambéry
Mais juste pour ton plaisir, voici d’autres points qui nous ont interpelés :

  • La stérilisation !!!! (pas la nôtre ni celle des patients, mais par exemple celle des kits de suture…. jetables)
  • Le surplus de médicaments qui est produit parce que même si on prescrit trois comprimés le patient a le droit à toute sa boite. A remarquer que la distribution des médicaments à l’unité avait été abordée au niveau national, mais jamais concrétisée (cout financier du personnel en pharmacie plus important que production de masse, lobbies des labos etc…).
  • Des actions coups de points pour s’exprimer : militer au self avec des affiches au-dessus des barquettes jetables (quand on a la possibilité de mettre dans une assiette), ou en organisant des manifestations dans le self (quelques révolutionnaires étaient présents dans l’assemblée jeudi dernier)
  • Lieux culturels, genre bibliothèque avec ressources écolo.
  • Au niveau de l’internat (on a parlé de Chambéry): voir pour qu’on ait moins de barquettes, ou qu’on puisse décider de repas non grata, histoire qu’ils ne finissent pas à la poubelle.
  • Mettre en place le tri (en cours, mais sans passer par l’hopital) et le composte (non en cours) ou des poules.