Du nouveau dans notre formation

Bonjour tout le monde, voici une petite mise à jour sur les sujets suivants après les différentes commissions du département de MG :

  • Stage santé de la femme
  • FST
  • Projets professionnels
  • Stage libre.

Stages santé de la femme 

Environ 13 postes en santé de la femme seront à pourvoir au prochain semestre pour les 3èmes années, il y aura à la fois des stages couplés avec l’hospitalier et des stages purement ambulatoires (gynéco, MG, planning familial, médecine universitaire…).

Ces stages ne seront pas imposés ou réservés aux étudiants n’ayant validé qu’un stage enfant, comme cela avait été prévu aux derniers choix. Cela aurait été le cas si tout le monde avait pu valider une stage santé de la femme et donc la nouvelle maquette mais ce n’est pas le cas.

Ainsi : 

  • Si un interne n’ayant validé qu’un stage enfant souhaite faire un stage femme, nous avons convenu qu’il pourrait se manifester auprès de la scolarité rapidement pour que leur soit garantie une place en santé de la femme à leur rang de classement (sans priorité dans les choix)
  • Les internes ayant déjà validé une partie femme pourront avoir accès à ces stages selon leur rang de classement

Pas d’imposition car ce n’est pas prévu dans les textes. Pas mal de stages sont anciens et ont déjà fait leur preuve (Planning, médecine universitaire…). D’autres sont nouveaux, auprès de gynécologues de ville qui sont motivés à se former pour pouvoir transmettre leurs connaissance et expérience afin de pouvoir assurer « la relève » avec une nécessité pour les MG de se former à la gynécologie devant le manque de spécialiste. 

FST

Les internes ayant montré un intérêt pour une FST lors du contrat de phase socle ont été contactés par le DMG pour donner suite à leur souhait. Les retours ont été pris en compte, la commission n’ayant qu’un avis consultatif c’est au responsable de la FST de se prononcer sur l’acceptation du dossier. Pour l’instant plusieurs questions sans réponse : 

  • Quand est ce que ca va commencer ?
  • Qui va le financer ?
  • Combien de postes ?
  • En fin de cursus ou pendant ?
  • Le contenu ? 

Nous n’avons pas vraiment moyen de faire avancer les choses là-dessus ce n’est pas de notre ressort (en attente de textes nationaux), on peut juste vous tenir au courant des avancées… 

Stages libres

En stages libres seront proposés : 

  • Des stages de médecine polyvalente (généraux ou plus spécialisés comme infectieux au CHU)
  • Des stages « atypiques » (médecine légale/milieu carcéral, addictologie, PASS, HAD, soins palliatifs…). Beaucoup des projets personnels étaient des stages atypiques qui étaient redemandés une année sur l’autre ou un an sur deux il a donc été convenu de les intégrer dans la liste pour éviter de devoir les ré-agréer chaque année. Se sont greffés à la liste d’autre stages atypiques permettant d’élargir sa pratique.

Le choix du stage libre : Point nouveau cette année, une fois que la liste des stages sera connue (on attend toujours les agréments pour tous ces stages), l’étudiant pourra monter un dossier s’il est intéressé par un stage plus qu’un autre pour que celui-ci lui soit fléché.

Le dossier devra contenir :

  • CV
  • lettre de motivation
  • CR d’entretient avec le responsable du terrain de stage
  • accord de celui-ci.

Cela permettra de sélectionner certains stages pour un projet professionnel (HAD, soins, palliatifs…) plutôt que sur le rang de classement. Si plusieurs étudiants souhaitent le même poste le responsable départagera les internes.

Projet professionnel

Les projets professionnels vont remplacer les projets personnels, en pratique ce qui change c’est que beaucoup de projets personnels ont été intégrés aux stages libres et les critères d’acceptation des dossiers seront un peu plus restreints. Les projets professionnels pouvant être examinés : 

  • Exercice atypique non pris en compte par le stage libre
  • Projet d’installation 

On attend vos retours, tout cela est encore en cours de débat et sujet à évolution, on essaiera de vous faire passer au plus vite la liste des choix de stages lorsque les stages seront agréés.

Nous tenons à vous dire que nous ne sommes pas décisionnaires dans ces choix qui ne contenteront pas tout le monde on l’imagine. Le DMG est à l’écoute mais certaines décisions sont prises après débat. On essaie de faire au mieux pour prendre les meilleures décisions tout en mettant en place la réforme et en préparant le terrain pour les années d’après. 

On vous invite donc à nous contacter par mail dès que nécessaire ! 

Victor, Elisabeth et l’équipe d’ARAVIS.