Formation

La Maquette

 

Phase socle (2 semestres)

  • Prise progressive des fonctions d’interne
  • Acquisition des connaissances et compétences de base de la spécialité
  • Se termine par un bilan de phase socle avec examen du portfolio et évaluations des stages effectués, débouchant sur un contrat de formation

Phase d’approfondissement (4 semestres)

  • Acquisition approfondie des connaissances et des compétences de la spécialité
  • Les stages santé de l’enfant et santé de la femme peuvent être couplés (impliquant un stage libre ensuite), et peuvent se faire en ambulatoire, hospitalier, ou en terrain mixte.
  • Les étudiants ayant validé 3 semestres dont le stage UPL peuvent demander une licence de remplacement auprès du Conseil Départemental de l’Ordre

Il n’existe pour le moment pas de phase de consolidation en médecine générale

Les spécificités de Grenoble

  • Des stages de qualité grâce à une évaluation régulière par ARAVIS en lien avec le Département de Médecine Générale (DMG)
  • Application directe de la maquette instaurée en 2017: pas de maquette de transition, un stage UPL et un stage aux urgences garantis pour tous les internes de phase socle
  • Développer les stages pédiatrie et gynécologie en ambulatoire qui sont aujourd’hui encore rares (généraliste ayant une forte activité gynécologie et pédiatrie, PMI, planning familial, pédiatre, médecine scolaire)

Dossier d’Apprentissage (ou Portfolio)

Qu’est-ce?

  • Portfolio électronique contenant le cursus en stage, les traces d’apprentissage réalisées, et tout élément qui permet d’apprécier la progression de l’étudiant
  • A présenter aux enseignants lors de rendez vous pédagogiques organisés par le DMG, avec pour objectif de guider la construction du projet professionnel
  • Argumenté oralement devant un jury en fin de phase socle, afin d’établir le contrat de formation qui définira les objectifs pédagogiques et le parcours de formation. Ce contrat de formation pourra évoluer pour inclure une option ou FST.
  • Présenté et argumenté en fin de cursus, il remplace le mémoire.

Enseignements hors stage

Obligatoires :

  • GEP (Groupes d’Echanges de Pratique): enseignements en petits groupes organisés et animés par un médecin généraliste enseignant. Les groupes sont formés en fonction de la localisation géographique du terrain de stage, et peuvent avoir lieux à Annecy, Chambéry, Grenoble, Sallanches, Thonon, Voiron et Albertville. Chaque centre est autonome et fixe les modalités pratique en début de semestre. 4 par semestre dans le même groupe. Dans la limite de 2 par semestre, il est possible de les substituer par les GEP organisés chez le praticien (dérogation à obtenir auprès du directeur du DMG)
  • Séminaire d’Accueil: Lors du premier semestre, sur 3 demi-journées.
  • Ateliers Thématiques : atelier d’échange de pratiques centré sur les familles de situation et d’aide à la rédaction des traces d’apprentissage. Leur durée est de 2 demi-journées. Il est nécessaire de participer à 2 ateliers par an.
  • Séminaires ou Atelier Recherche: aide méthodologique pour les travaux de recherche et de thèse. Au moins 1 par an d’une durée d’une demi-journée, dont le premier en présentiel.

Optionnels : (au moins 1 par an)

  • Ateliers de Communication: 3 ateliers dans la phase socle, décentralisés (Grenoble et Annecy). L’inscription engage sur les 3 ateliers.
  • Séminaire UPL en pratique.
  • Participation au Congrès de la médecine générale ou au Congrès du CNGE.
  • Présentation orale dans l’un des deux congrès précédents
  • Tests de lecture des revues Prescrire ou Exercer –
  • Engagement syndical ou humanitaire (avec justificatif)

Contacts avec le tuteur

  • Les internes sont accompagnés dans leur cursus par un tuteur. Celui-ci est chargé, entre autres, de veiller à la production des traces d’apprentissage nécessaire à la constitution de leur dossier d’apprentissage.
  • 1 rencontre interne-tuteur est obligatoire par année de DES, la première devant avoir lieux dans les 3 premiers mois de l’internat.

Traces d’Apprentissage

  • A partir d’une situation concrète vécue posant un problème médical, relationnel ou autre, l’interne doit cibler la problématique puis s’auto former (recherche bibliographique, séminaire, GEP, revues médicales, …) pour permettre une acquisition de compétences.
  • Rédigée selon le processus: difficulté initiale, compétence de la marguerite mise en jeu, méthode et moyens pour progresser
  • Déposée sur SIDES puis validée par le tuteur
  • 2 traces d’apprentissage par semestre les 2 premières années
  • 1 RSCA (résumé de situation complexe authentique), trace d’apprentissage plus développée, au cours de la 3ème année

Guide des traces d’apprentissage 2020-2021

Marguerite des Compétences

Elle représente les 6 compétences principales de la spécialité médecine générale.

Diplôme d’Etat de Docteur en Médecine

  • Nécessite d’avoir soutenu sa thèse avec succès et d’avoir obtenu le DES délivré par l’université, c’est à dire
    • Validé l’ensemble de la formation théorique
    • Validé tous les stages exigés
    • Validé et soutenu son dossier d’apprentissage
    • Recueilli les appréciations annuelles de l’enseignant coordonnateur local
    • Recueilli l’avis du directeur de l’unité de formation et de recherche dont relève l’interne, qui contrôle la conformité du cursus de l’interne à la maquette de formation du diplôme d’études spécialisées concerné
  • La thèse est soutenue devant un jury présidé par un professeur des universités de disciplines médicales titulaire, composé d’au moins 4 membres dont 3 enseignants titulaires des disciplines médicales désignés par le président de l’université.
  • La validation est proposée par la Commission Interrégionale de validation du DES après avis favorable de la commission locale et avis du Directeur de l’U.F.R. Celle ci se réunit 2 fois par an (avril et octobre)

Thèse

  • Doit être soutenue dans les 6 ans après l’inscription au DES.
  • Peut ne pas avoir de rapport avec la médecine générale
  • Nécessite la rédaction d’une fiche de projet de thèse, qui doit être adressée au coordonateur local pour approbation (compléments ici)

/EN COURS D’ACTUALISATION/

 

FST

/EN COURS D’ACTUALISATION/

En médecine générale, les internes ont la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences spécialisées supplémentaires via des Formations Spécialisées Transversales (FST), accessibles depuis plusieurs spécialités. En théorie, les étudiants de médecine générale peuvent prétendre à toutes les FST, mais il est nécessaire que celle ci ait un intérêt dans son projet professionnel.

Les FST les plus cohérentes avec le DES de medecine générale sont :

Addictologie

Douleur

Expertise médicale-préjudice corporel

Médecine scolaire

Médecine du sport

Soins palliatifs

Les compétences complémentaires acquise dans le cadre d’une FST ne pourront être exercées que dans le champ de la spécialité suivie par l’étudiant, elles ne permettent pas de changer de spécialité.

La validation des FST est du champ du doyen sur avis de la commission locale de coordination.

Modalités d’accès

L’accès à une FST ou à une option est limité par deux facteurs :

  • un nombre limité de places, défini annuellement par un arrêté des ministres chargés de l‘Enseignement supérieur et de la Santé, par centre hospitalier universitaire, et par FST ;
  • un dossier d’inscription avec lettre de motivation détaillant le projet professionnel présenté au plus tard 4 mois avant le début du semestre concerné. Etudié par la commission locale de la spécialité suivie par l’étudiant : le DMG au complet, un chef du CHU, un MSU, chef de clinique de médecine générale, deux représentant d’interne (ARAVIS), voire un représentant de l’ARS, et le pilote de la FST.

Diplômes Universitaires et Inter Universitaires

  • Permettent de compléter ses connaissances et ses compétences
  • Se déroulent sur une ou plusieurs années
  • Formation théorique, parfois pratique, sanctionnée par des examens, éventuellement par la rédaction d’un mémoire
  • Possible de suivre un enseignement sur une autre faculté que celle de Grenoble
  • Compatibles avec les stages du DES, mais c’est la formation théorique du DES de médecine générale qui prime!
  • Les conditions d’inscription diffèrent selon chaque formation, il est donc nécessaire de se renseigner à la faculté pour connaitre l’intitulé, le programme, les pré-requis, les modalités d’inscription et de validation.

Masters

  • Les cours de Master 1 sont compatibles avec le DES, mais les Master 2 nécessitent généralement une année de disponibilité pour recherche

Année de Recherche

  • Les internes peuvent bénéficier d’une année recherche. Un dossier est à déposer auprès de l’assesseur du Doyen chargé de la recherche par l’intermédiaire du service de scolarité 3e cycle. (dates de dépôt a consulter sur Mediatice)
  • L’état accorde chaque année un certain nombre d’allocations finançant une année de recherche. L’interne qui en bénéficie prépare donc un master 2 ou un début de thèse de doctorat, tout en bénéficiant d’un salaire fixé régulièrement par arrêté.
  • Tous les internes peuvent déposer un projet, à condition d’avoir au moins 4 semestre validés. Une commission interrégionale se déroulant à Lyon étudie et rend un avis favorable ou non sur chacun des dossiers des internes. La commission transmet à l’ARS la liste des internes retenus, ainsi qu’une liste complémentaire d’internes classés. En cas de désistement sur la liste principale, il est fait appel à la liste complémentaire.
  • Les internes ne peuvent pas reporter la réalisation de l’année recherche à l’année suivante s’ils ont reçu un avis favorable de la commission. Ils peuvent toutefois représenter leur projet l’année suivante s’ils ont eu un avis défavorable la première fois.
  • La recherche en médecine générale est mal connue, alors que notre filière est dynamique! Si ça t’intéresse, prends contact avec le comité scientifique du DMG (csdmg@ujf-grenoble.fr)

Références

Règlement des études : c’est là

Informations complémentaires sur le site de la faculté ; c’est ICI