Pour l’ancienne maquette : les DESC

Général

Le diplôme DESC – Diplôme dÉtudes Spécialisées Complémentaires –  permet à un interne d’acquérir une formation supplémentaire et donne la possibilité d’exercer une nouvelle spécialité Il existe 2 type de DESC les DESC de type 1 non qualifiant qui donnent une compétence, et les DESQ de type 2, qualifiant (c’est-à-dire qu’on ne peut plus être médecin généraliste par la suite).

A noter que les DESC vont disparaitre avec la réforme du 3eme cycle l’année prochaine ! Certains deviendront des DES à part entière (médecine d’urgence et gériatrie) les autres seront des Formations Spécialisées Transversales avec de nouvelles conditions d’accès.

La validation des stages obligatoires de la maquette du DES est prioritaire sur celle des stages de DESC.

Les stages nécessaires à la validation du DESC mais non agrées pour la médecine générale doivent être réalisés en post internat ou exceptionnellement hors filière durant la dernière année du DES (un seul est autorisé)

Pour les DESC ayant fait l’objet d’un accord entre les coordonnateurs du DESC et du DES, des postes en nombre limité sont réservés aux internes de Médecine Générale inscrits en DESC à l’occasion des choix.

Les DESc accessibles aux internes en MG à Grenoble sont :

  • DESC « Médecine du Sport » Dr. DOUTRELEAU Stéphane, 1/an.
  • DESC « Médecine Légale » Dr. SCOLAN, 1/an.
  • DESC « Nutrition » Pr. Eric FONTAINE 1/an.
  • DESC « Médecine vasculaire » Pr. Pernod  P. 2/an GPernod@chu-grenoble.fr
  • DESC « Médecine palliative et de la douleur » Pr LAVAL Guillemette, 2 /an.
  • DESQ « Gériatrie » Pr. COUTURIER 2/an
  • DESC « Médecine d’Urgences » Pr. CARPENTIER F 8% de la promotion, soit 9/an en 2016.
  • DESC « Pharmacologie clinique et évaluation des thérapeutiques » Pr. CRACOWSKI JL 1 interne tous les 2 ans .
  • DESC « Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique » Pr. STAHL, plutôt réservé aux internes des autres spécialités, très difficile d’accès.

L’inscription en DESc nécessite la certitude de réalisation d’un an de post internat organisé au préalable par le coordonnateur du DESC.

Modalités d’accès

Nous vous donnons à titre indicatif le nombre de poste disponible par promotion. Tout dépend ensuite de votre motivation, des besoins en CCA/ assistants du service et du nombre de candidat.

En pratique il faut vous faire connaitre dès le début de l’internat par le coordonnateur du DESC pour montrer votre motivation et vous assurer qu’une place est disponible. Vous êtes en concurrence avec les autres spécialités le plus souvent. De plus il vous orientera au mieux pour choisir des stages validant DES et DESC.

Selon la filière il est impératif de réaliser certains stages pendant vos 2 ans de maquette (urgence, maladies infectieuses), pour les autres les stages sont fléchés en 3eme année. Il peut être intéressant de passer dans la filière lors de votre stage de médecine adulte mais ce n’est pas obligatoire.

  • Urgences : Sélection importante du fait du grand nombre de candidats.

Stages à privilégier: UNV ou USIC ou gériatrie, Urgences au CHU+++, Chambéry ou Annecy, Pédiatrie CHU, Chambéry, Annecy, assister à un DU, avoir un master 1, être présent aux congrès de médecine d’urgence. Le classement ECN compte pour 1/4 de la note mais n’est pas forcément rédhibitoire. on peut être bien classé dans la promo et ne pas l’avoir et être 70ème /105 et l’avoir.

  • Infectieux: très compliqué voire impossible, maladies infectieuses au CHU de préférence.
  • Gériatrie : semestre de médecine adulte à faire en gériatrie ou en médecine interne. Possibilité de demander un hors filière en médecine adulte à la place du stage mère/enfant si accepté au DESQ.
  • Sport : nombreux candidats (med G, MPR, rhumato):Pour candidater, il faut envoyer un CV et une lettre de motivation expliquant ton projet au coordinateur du DESC (Dr Doutreleau), avec possibilités de modifier ces documents au fur et à mesure de ton cursus en donnant des nouvelles par mail. Il gardera ces documents jusqu’à la prise de décision finale.
    Prise en compte de la motivation des candidats et du contenu de ton projet personnel (DESC utile pour faire ce projet, ou la capacité suffit, etc..).
    Le projet perso évolue au fil du temps et des semestres, et il arrive souvent que des internes se démotivent ou changent d’idée en cours de cursus, et inversement.
    Montrer sa motivation ca peut passer par rencontrer l’équipe du service de médecine du sport à l’hôpital sud, y aller en consultation, médicaliser des évènements sportifs sur ton temps libre, faire un DU de médecine du sport, faire des stages orientés traumatologie, etc etc… tout est possible
  • Légale: possibilité de suivre un légiste au SAU d’Annecy, médecine légale sur le CHU accessible.
  • Douleur :
  • Vasculaire :

Liste des terrains de stage agrées : http://www.auvergne-rhone-alpes.paps.sante.fr/Je-suis-interne-en-medecine-en-Auvergne-Rhone-Alpes.40758.0.html

Pour plus d’informations sur les DESC disponibles à Grenoble, rendez vous sur le site de la faculté de médecine de Grenoble : Médatice => TCEM => DESC (http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/cms/sites/medatice/tcem/tcem/?pid=330)

Pour la nouvelle maquette.. les FST

Les anciens DESC, qualifiants ou non qualifiants, sont supprimés. Les internes auront la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences spécialisées supplémentaires via des options, accessibles à une seule spécialité, ou des Formations Spécialisées Transversales (FST), accessibles depuis plusieurs spécialités. En médecine générale : aucune option. Elle est par essence variée et globale. En théorie les étudiant de médecine générale peuvent accéder en revanche à toutes les FST, mais il faut que la FST ait un interêt dans le projet professionnel de l’interne.

Les FST les plus cohérentes avec le DES de medecine générale sont :

Addictologie, Douleur, Expertise médicale-préjudice corporel, Médecine scolaire, Médecine du sport, Soins palliatifs. 

On rappelle que  les compétences complémentaires acquise dans le cadre d’une FST ne pourront être exercées que dans le champ de la spécialité suivie par l’étudiant. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’une fuite de la spécialité d’origine.  La validation des FST est du champ du doyen sur avis de la commission locale de coordination.

Modalités d’accès

L’accès à une FST ou à une option est limité par deux facteurs :

  • un nombre limité de places, défini annuellement par un arrêté des ministres chargés de l‘Enseignement supérieur et de la Santé, par centre hospitalier universitaire, par FST et par option ;
  • un dossier d’inscription avec lettre de motivation détaillant le projet professionnel présenté au plus tard 4 mois avant le début du semestre concerné. Etudié par la commission locale de la spécialité suivie par l’étudiant : le DMG au complet, un chef du CHU, un MSU, chef de clinique de médecine générale, deux représentant d’interne (Aravis), voire un représentant de l’ARS, et le pilote de la FST.

Au jour d’aujourd’hui , il nous semble que les modalités d’accès aux FST restent encore un peu flou. (juillet 2018)