Thèse

Permet d’être docteur en médecine

Doit être soutenue dans les 7 ans après inscription au DES, et après validation 3 semestres. Ou dans les 6 ans après inscription dans la réforme.

Peut ne pas avoir de rapport avec la MG

Pour être autorisé à soutenir, une fiche de projet de thèse doit être adressée par l’interne au coordonnateur local (ou à son délégataire) pour approbation.

Des recommandations sont disponibles sur le site Med@tice.

Avec l’accord du coordonnateur local, la thèse peut, en tout ou partie, tenir lieu de mémoire si elle porte sur un sujet de la spécialité,

A noter : s’informer sur la thèse le plus tôt possible, l’internat, ça passe vite ! Il existe une banque de sujets de thèse, n’hésite pas à contacter le DMG pour plus d’informations !

 Obtention du Diplôme d’Etat de docteur en médecine

Le diplôme d’Etat de docteur en médecine ne peut être délivré qu’aux candidats ayant à la fois soutenu avec succès leur thèse et obtenu le diplôme d’études spécialisées délivré par l‘université.

La thèse conduisant au diplôme d’Etat de docteur en médecine est soutenue devant un jury présidé par un professeur des universités des disciplines médicales titulaire et composé d’au moins quatre membres dont trois enseignants titulaires des disciplines médicales désignés par le président de l’université sur proposition du directeur de l’UFR.

Pour obtenir le diplôme de DES, disjoint du diplôme d’Etat de docteur, l’interne doit avoir :

  • validé l’ensemble de la formation théorique,
  • validé tous les stages exigés pour le diplôme d’études spécialisées,
  • validé le mémoire rédigé et soutenu par l’interne
  • validé le document de synthèse, constitué d’un ensemble de travaux relevant de la pratique de la spécialité,
  • recueilli les appréciations annuelles de l’enseignant coordonnateur local,
  • recueilli l’avis du directeur de l’unité de formation et de recherche dont relève l’interne, qui contrôle la conformité du cursus de l’interne à la maquette de formation du diplôme d’études spécialisées concerné.

La validation est proposée par la Commission Interrégionale de validation du DES après avis favorable de la commission locale et avis du Directeur de l’U.F.R.

La commission se réunit 2 fois par an en avril et en octobre.

Ce diplôme, nécessairement accompagné du doctorat d’état, permet à l’intéressé de postuler auprès du Conseil de l’Ordre en vue d’exercer la Médecine Générale.