Stages

Stages chez le praticien (UPL / SASPAS)

Selon la législation deux stages chez le médecin généraliste (dit stage chez le praticien) sont obligatoires lors du cursus, l’un en phase socle, l’autre en phase d’approfondissement. Ils sont donc répartis en 2 niveaux :

Le stage de niveau 1 : Unité Pédagogique Locale (UPL)

A Grenoble il se fait comme prévu par la réforme du 3e cycle au premier ou au deuxième semestre, c’est à dire au cours de la phase socle. L’interne répartit son temps de formation entre plusieurs maîtres de stages universitaires (MSU). Il se déroule en 3 phases de durée variable en fonction de l’interne et du MSU, classiquement 2 mois chacune.

  • Phase passive: Observation du MSU et de ses pratiques, participation minime à la consultation.
  • Phase semi active: l’interne fait la consultation intégralement avec le MSU présent qui peut analyser la pratique de l’interne et lui venir en aide si besoin. On parle de supervision directe
  • Phase active : l’interne réalise ses consultations en autonomie avec supervision indirecte du MSU qui doit rester joignable par téléphone et disponible rapidement si besoin.

Le stage de Niveau 2 : Stage Ambulatoire en Soins Primaires Autonomisé Supervisé (SASPAS)

Se fait en 5ème ou 6ème semestre, 3e année. Il correspond schématiquement à 6 mois de phase active. Un deuxième SASPAS est parfois disponible pour les internes qui le souhaitent et à qui il reste un stage libre dans la maquette.

Particularités de la ville de Grenoble :

  • Tout le monde fait minimum un UPL et un SASPAS (ce n’est pas le cas dans toutes les facs), ceci est un vraiment essentiel pour notre formation.
  • Les stages en station, réputés pour leur activité saisonnière particulière (intense en saison, moins en inter-saison), offre en général une activité variée, orientée vers la traumatologie, un plateau technique (suture, plâtre, écho, radio), des MSU parfois aussi MCS (médecin correspondant du SAMU). Permettent de mettre un premier pied dans ce type d’exercice singulier.
  • Des bourses mises en place par l’ARS ou certains départements pour faciliter la vie des internes lors de leurs stages ambulatoires
  • Des stages ambulatoires de qualité, avec une note moyenne de 18/20 sur l’ensemble des stages d’UPL par les internes en 11/2017. Même les étudiants ayant moins de choix du fait de leur classement ont accès à des stages ambulatoires qui leur garantissent une bonne formation.

A savoir

  • Les maîtres de stage universitaires sont des médecins qui ont suivis une formation auprès de la fac et dont la pratique remplit certaines conditions. Ils sont rémunérés pour leur rôle de MSU.
  • Pendant le stage ambulatoire l’interne est rémunéré par le CHU et ne touche pas de commission sur les consultations faites lors de son stage.
  • Les semaines de stage chez le prat’ ne sont généralement pas des semaines pleines, l’interne en profite généralement pour faire des journées d’observation chez des spécialistes ou des para-médicaux, bosser sa thèse, faire ses traces d’apprentissage… ou aller skier.
  • ATTENTION un stage n’est pas un remplacement, il n’est pas légal lors du stage de remplacer son maitre de stage lors de ses congés ou de ses permanences de soins.
  • Le séminaire UPL en pratique est recommandable pour tous les internes en stage chez le praticien, en début de stage. Ce afin de les informer de leurs droits et de leurs devoirs au cabinet.

Stages aidés

Il existe plusieurs dispositifs d’aides financières encadrant les stages ambulatoires.

Aides des collectivités : 400 euros mensuel, vous êtes contactés directement. La liste de ces terrains de stage ne nous est pas communiquée, elle est susceptible d’être modifiée chaque semestre. Le président du DMG fait une annonce avant les choix de stage la plupart du temps.

  • Aides du Conseil Régional : concerne quelques stages en zone médicale défavorisée, sur les départements de Savoie, Isère, et Hautes Alpes.
  • Aides du Conseil General de Haute Savoie : la plupart des stages du département.
  • Prime de transport : prime de 130 euros brut mensuel allouée par le CHU si vous habitez à plus de 15km du lieu de stage.

La demande est à faire auprès des affaires médicales du CHU avec un justificatif de domicile. Elle n’est pas cumulable avec l’aide du conseil régional ou général.

ARAVIS essaie de mettre en place avec les collectivités locales, la mise à disposition d’un logement proche du terrain de stage à un prix raisonnable. Affaire à suivre!

Validation des stages

Les validations sont prononcées par le Directeur de l’U.F.R. après avis du coordonnateur du DES, au vu des appréciations formulées par les Chefs de Service auprès desquels les internes ont été en stage et de la grille d’évaluation de la qualité pédagogique remplie par l’interne.

Validation des stages interrompus :

  • Absence ≤ 2 mois : stage pouvant être validé
  • Absence > 2 mois : stage non validé (selon la réglementation en vigueur, il faut effectuer 4 mois de stage minimum, y compris les congés annuels).

En cas de proposition de non validation de stage par le chef de service, un avis motivé sera transmis au coordonnateur local.

Ce n’est pas le chef de service qui valide le stage au final.

Choix de stages

Les choix de stage se déroulent généralement la première semaine d’octobre pour le semestre d’hiver et la dernière semaine de mars pour celui d’été. Ils sont organisés par l’ARS, à Grenoble. ARAVIS est présent et contrôle que tout se passe bien. Nous organisons entre autres les priorités géographiques.

Chaque interne choisit son stage par ordre de nombre de semestre validé et du classement ECN, en fonction de l’avancement de la réalisation de la maquette.

La nouvelle maquette est relativement tracée. La catégorie de stage ou même un terrain de stage peuvent donc parfois être imposé. De même pour les troisièmes années, tous les SASPAS doivent être pourvus, nous imposons de la même façon les fins de promotion.

Depuis la rentrée 2015, ARAVIS a mis en place les pré-choix avec la plateforme CIEL, pour vous permettre d’anticiper votre décision, et nous permettre d’organiser au mieux les impositions et priorités géographiques. Le site fonctionne comme Céline pour les ECN, il faut faire des vœux et le logiciel vous attribue un poste en fonction de votre classement.

Les identifiants sont à récupérer là : http://prechoix.fr/CIEL/recup.php

Les simulations commencent après la COP (Commissions d’Ouverture des Postes), généralement 2 semaines avant les choix. Un mail dédié vous sera envoyé.

Vous pouvez donner procuration à un autre interne, il faut la photocopie de votre pièce d’identité et le formulaire de l’ARS rempli :https://drive.google.com/file/d/0B2h0e6L90PnyTWZOT2taMmljakE/view?usp=sharing